Couvertures, chemises & couvre-reins - Guide d'achat

Il existe deux mesures permettant de déterminer la taille de couverture adaptée à votre cheval. Il est fort probable que votre cheval se trouve entre deux mesures, dans ce cas orientez-vous toujours vers la plus grande.

MesureCouv.png
  • Dimension du dos : elle se mesure en partant du début du garrot jusqu'à la naissance de la queue.
  • Dimension totale : elle se mesure en partant du milieu du poitrail (inter-ars) jusqu'à l'arrière du postérieur. C'est la mesure la plus fiable, nous vous recommandons vivement de vous fier à celle-ci pour faire votre choix.

Tailles de couvertures Equi-Thème, Norton, Weatherbeeta et Masta.
Tailles des couvertures Horseware, BR et Premiere.

Les types de couvertures & chemises

  • Couverture de paddock : adaptée au cheval vivant au parc ou sortant régulièrement en paddock. Elle est prévue pour permettre au cheval de se déplacer sans gène à toutes les allures (soufflets d'aisance aux épaules ou Leg Arches®). Elle est réalisée dans des matériaux particulièrement résistants. Elle est toujours imperméable protégeant ainsi le cheval lors d'intempéries ou encore de la rosée au petit matin. Elle peut aussi être utilisée comme couverture d'écurie.
  • Couverture d'écurie : comme son nom l'indique elle est seulement recommandée pour les chevaux en box. Dépourvue de soufflets d'aisance aux épaules et fabriquée dans des matériaux généralement moins résistant (non imperméables), elle est généralement proposée à un tarif plus attractif qu'une couverture de paddock.
  • Chemise séchante : les propriétés des matériaux utilisés assurent une évacuation rapide de l'humidité vers l'extérieur et permettent de sécher rapidement un cheval après le travail. Elle est couramment réalisée en fibres polaires ou bien encore en coton éponge ... Des fibres plus techniques sont de plus en plus répandues (micro-fibres, insulux, acrylique tissé nid d'abeille ...), elles assurent une performance supérieure aux solutions classiques.
  • Chemise d'été : la plus répandue assure une protection contre les insectes (parfois imprégnée à la perméthrine, technologie Vamoose®). Certaines sont spécialement destinées aux chevaux photosensibles, elles assurent une protection contre les UV et peuvent être quasi-intégrales (corps, encolure et tête).

Solidité, résistance et deniers ?

On parle souvent de deniers pour déterminer la résistance d'un couverture. Les deniers correspondent à la masse en gramme de 9000 mètres de fil. Par exemple : un tissu de 600 deniers a été fabriqué avec du fil qui pèse 600 grammes pour 9000m de fil.

Un autre paramètre à prendre en compte pour évaluer la résistance d'une couverture est la façon dont les fibres sont tissées. Un nylon ripstop présente, par exemple, la particularité d'être composé de deux sortes de fibres : fines et épaisses (ces dernières permettent de limiter la propagation d'une déchirure amorcée). Il existe une multitude de techniques améliorant la résistance d'un tissu dont les procédés brevetés par Masta sous l'appellation Check-Tech® ou Aztex®.

Enfin, le matériaux employé contribue directement à la résistance d'une couverture. Le plus répandu reste le polyester, mais il existe d'autres matières offrant une résistance accru. Le polypropylène employé notament sur la gamme Rhino® de Horseware offre une résistance accrue de 50 à 100% par rapport au polyester. Toujours chez Horseware, la gamme Rambo® est fabriquée à base de nylon balistique, le même que celui utilisé pour les gilets pare-balles. En plus de se résistance extrême, le nylon balistique présente une surface particulièrement lisse et glissante qui évite aux branches ou autres d'accrocher la couverture.

Garnissage, Matelassage ?

Le garnissage (ou la matelassure) d'une couverture détermine directement sa performance thermique. On parle en grammes au mètre carré (gr/m2) pour déterminer le niveau de performance, plus cet indicateur est élevé et plus la couverture tient chaud.

Il est primordial de bien adapter le niveau de performance de la couverture aux conditions climatiques et à l'usage auquel elle est destinée. Et surtout, il ne faut pas oublier qu'à la nuit tombée, un cheval qui a transpiré sous sa couverture en journée est plus exposé au froid qu'un cheval non couvert.

Precedent.png